S7-1 : 2° CYCLE MASTER

Semestre 7

Architecture Domaine d'études architecture, ville et territoire

Responsables de semestre : Gabriella Trotta-Brambilla Marie Chabrol
Gabriella Trotta-Brambilla
Marie Chabrol

S7-11 : Atelier de projet : Habitat et urbanité : le ville territoire en transformation

Responsables : Gabriella Trotta-BrambillaMarie Chabrol
Gabriella Trotta-Brambilla
Marie Chabrol
Antoine Apruzzese
Objectifs
LA VILLE LITTORALE NORMANDE: RÉSILIENCE ET ATTRACTIVITÉ

La complexité qui caractérise la ville contemporaine demande une pluralité de façons de l’appréhender, de l’interpréter, ainsi que de la transformer. Le projet spatial est ici entendu comme une manière de formuler une (ou plusieurs) hypothèse(s) pour décrypter et contribuer à maîtriser cette complexité. Selon P. Viganò (2010), en fait, le projet peut être considéré comme un outil (spécifique aux architectes) de production de connaissances grâce à ses trois aptitudes principales : décrire (une configuration socio-spatiale initiale), conceptualiser (monter en généralité pour mieux comprendre la ou les problématiques qui émergent de l’analyse de cette configuration) et prévoir (des transformations territoriales possibles et désirables).

L’atelier de projet du domaine Architecture-Ville-Territoire propose donc d’explorer la complexité de la ville contemporaine via
- la compréhension de figures ou concepts forgés par des théoriciens de l’architecture, de l’urbanisme et du paysagisme (ville résiliente, ville poreuse, ville productive, ville mobile, ville globale, ville-nature, ville-région, …) ;
- la mobilisation de références de projet représentatives d’au moins trois positionnements différents et complémentaires : la structuration de l’urbain par le bâti, ou bien par le paysage et l’environnement ou encore par les pratiques habitantes et les nouvelles économies ;
- la conception de projets-processus finalisés non seulement à expérimenter une pluralité de formes architecturales et urbaines, mais aussi la diversité des échelles spatiales et temporelles convoquées, ainsi que la multiplicité des acteurs en jeu et des métiers de l’architecture qui découlent de la variété de positionnements que l’on peut adopter face au projet urbain et architectural.

Les objectifs pédagogiques principaux du semestre concernent donc :
- apprendre à construire une problématique de projet articulant théorie et expérimentation spatiale ;
- apprendre à expliciter les échelles spatiales et temporelles convoquées dans tout projet d’architecture, toute dimension confondue ;
- apprendre à concevoir des processus de transformation territoriale en distinguant les grands principes qui structurent l’espace des différentes formes urbaines et architecturales qui peuvent les traduire concrètement.
Contenu
Le sujet de l’atelier vise à croiser plusieurs enjeux, à la fois locaux et supra-locaux :
- s’inscrire dans les activités de la chaire partenariale d’enseignement et de recherche intitulée « Habiter avec l’eau : territoires face aux changements climatiques. Architecture, urbanisme et modes de vie » portée par l’ENSAN et l’Unité de recherche Architecture Territoire Environnement (resp. scientifique V. Balducci) et visant à mieux comprendre les contraintes et les opportunités de développement des territoires urbanisés présentant des interrelations fortes avec le système hydrographique (littoral, berges lacustres ou fluviales) et, par conséquent, des risques d’inondation ou submersion dus aux changements climatiques ;
- poursuivre des partenariats avec des acteurs régionaux tels que des villes normandes, la Région Normandie, l’Établissement Public Foncier de Normandie, etc.
- participer à la réflexion urbaine portée dans le cadre du plan national « Action cœur de ville », répondant à une double ambition : améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et conforter le rôle de moteur de ces villes dans le développement du territoire en incitant les acteurs du logement, du commerce et de l’urbanisme à réinvestir les centres-villes et en favorisant le maintien ou l’implantation d’activités en cœur de ville.

À cet effet, le terrain d’étude retenu pour ce semestre est la Ville de Cherbourg-en-Cotentin (Manche), « un territoire forgé par son histoire maritime » (site web de la Ville). Dotée d’une vaste rade et quatre ports, ce territoire est aussi en pointe dans les Énergies Marines Renouvelables et la construction nautique et navale. Le Cotentin dispose d’une économie à la fois présentielle et productive (et notamment économie maritime, industrie agroalimentaire et développement des énergies). En termes d’emploi, le territoire présente un très bon potentiel de croissance, avec un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale. Cherbourg-en-Cotentin représente le principal pôle d’activité du Cotentin.
Pourtant, l’agglomération souffre parfois d’un déficit d’image et son cœur de ville n’a pas jusqu’ici pu profiter de ces éléments de conjoncture démographiquement et économiquement favorable. C’est pourquoi les acteurs locaux souhaitent renforcer l’attractivité de ce secteur urbain et se sont engagés dans la démarche « Action cœur de ville », afin d’élaborer des stratégies visant à favoriser le retour des habitants et de l‘immobilier de bureau, ainsi qu’à augmenter la fréquentation et les flux économiques en cœur de ville.

Le travail d’atelier interrogera ce territoire à différentes échelles (les réseaux des villes normandes, la connexion avec Paris, l’échelle du grand paysage, de l’agglomération urbaine, du centre-ville élargi, …) et au prisme d’une multiplicité de thèmes (accessibilité et rééquilibrage des mobilités, dynamisation des commerces, valorisation de l’espace public comme lieu de sociabilité, reconversion du patrimoine urbain, etc.). De manière itérative, les projets construiront des relations entre des orientations spatialisées déclinées à l’échelle du territoire et des expérimentations urbaines et architecturales portant sur des sites localisés et significatifs, proposés par les acteurs locaux et/ou choisis par les étudiants en fonction du diagnostic réalisé au préalable.

Une attention particulière sera réservée à l’espace public
- en tant que structure physique et sociale de la ville ;
- en tant que support de résilience urbaine face aux risques comportés par le lien tissu entre ville et littoral ;
- en tant que condition d’une nouvelle attractivité pour les investisseurs et pour les habitants et donc comme générateur d’autres projets qui viendront s’y greffer.

Le projets architecturaux (individuels ou en binôme) greffés aux espaces publics conçus pourront porter, par exemple, sur l’un des patrimoines mutables du centre-ville identifiés par les partenaires de l’étude.
Mode d'évaluation
Chaque étape fait l’objet d’un rendu noté, en équipe et/ou individuel. Des exercices courts (individuels) réalisés durant le semestre peuvent être notés et pris en compte dans la note de contrôle continu, qui évalue la progression de chaque étudiant (40 %). Une note est aussi attribuée lors du jury final (60%).
Travaux requis
Le travail d’atelier est cadencé en quatre étapes :
- analyse problématisée (4 semaines, travail en équipe);
- projet#1: scénarios contrastés de transformation territoriale et urbaine (2 semaines, travail en équipe)
- projet#2: schéma urbain de principe et expérimentations architecturales (6-7 semaines, travail individuel ou en binôme)
- projet#3: approfondissement et finalisation des projets architecturaux (semaine intensive de janvier, travail individuel ou en binôme)

L’atelier est conduit en parallèle avec un atelier S9 de l’ENSA Paris La Villette. Deux déplacements sur le terrain sont prévus :
- une visite au bout de 3 ou 4 semaines d’atelier, préparée en amont par des analyses préalables (cartographie, archives, littérature, données statistiques, documents d’urbanisme, etc.) et finalisée à la vérification des premières hypothèses émises (observation in situ, enquêtes qualitatives, ...);
- un workshop avec les élus et les acteurs associés, à mi semestre, sur 3 jours (déplacement pris en charge par l’école).

Le rendu final aura lieu en présence des enseignants et des acteurs locaux.

Une exposition des travaux des étudiants et un livret sont prévus à la fin du semestre.
Heures
Cours magistraux : 0.00
Travaux dirigés : 80.00
Crédit ECTS
12.00
Coefficients
12.00

S7-12 : TD Partagé : Transformation et représentation

Dominique Lefrancois
Joseph Altuna
Patrice Gourbin
Objectifs
Le TD est défini en lien avec le sujet de l’Atelier. Les travaux menés dans le TD visent à permettre aux étudiants :
- De disposer d’un corpus lié à la thématique (forme de développement de l’habitat groupé : la question du lotissement et de la maison ' ordinaire') ;
- D’élaborer un travail de recherche et de représentation ayant pour thème le développement péri urbain avec apprentissage des modes de représentation des territoires et des transformations urbaines. Il complète en cela l’enseignement du S6. Cet enseignement sera concentré dans un intensif SIG/ Outil numérique de représentation du territoire de projet, à savoir la Vallée de l’Andelle
- De porter une analyse et un regard sur l »’habiter » de ces territoires
Contenu
Le travail de recherche et de représentation consiste en une analyse d’une dizaine projets de références/ sites choisies pour leur dimension remarquable et représentative des théories urbaines. Chaque cas d’étude sera étudié par un groupe de 2 étudiants. Les cas d’étude seront analysés et confrontés (échelles/ modes de représentations etc.), cherchant de comprendre la structure morphologique, les modèles théoriques qui sont à la base de leur conception, leur mise en œuvre y compris dans une dimension prospective.
Pour des raisons de facilité de recueil des informations et de la cartographie, les cas d’étude sont localisés en France. Les cas d’étude seront choisis dans la sélection suivante qui pourra être amendée pendant le déroulement du TD thématique :
- Hameau du château II ; JP Watel, Architecte, 1969-1971
- Domaine de St Hugues ; Jean Cognet architecte, 1963-1966
- Parc des Châtelets ; J. Guervilly architecte, 1996
- Cité Manifeste à Mulhouse
- Résidence Les Héliotropes ; ANPAR architectes, 1971-1973
- La Nérac ; Jacques Bardet architecte, 1963-1969
- Le Menhir ; Heikki et Kaija Siren architectes, 1963-1969
- Villagexpo à St Michel sur Orge ; 1966
- Hameau de Noailles ; Salier Courtois Lajus et Sadirac architectes ; 1968-1973
- Résidence Les Katikias ; Jean Dubuisson architecte, 1965_1977
- Village du Merlier ; Atelier de Montrouge Architectes ; 1958-1965
Etc….
Mode d'évaluation
Critères d’évaluation :
1-Suivi de l’enseignement,
2- Compréhension des questions architecturales et sociales
3- Représentation architecturale, lecture et enquête
4- Qualité, pertinence, cohérence des analyses et enquêtes
Travaux requis
Analyse architecturale comparée
Enquête
Visite de projets, lectures
maquette
Heures
Cours magistraux : 0.00
Travaux dirigés : 20.00
Crédit ECTS
3.00
Coefficients
3.00

S7-13 : Cours associé

Responsables : Marie ChabrolGabriella Trotta-Brambilla
Marie Chabrol
Gabriella Trotta-Brambilla
Caroline Maniaque
Patrice Gourbin
Objectifs
Cours S7 / 2017-2018 Situations Métropolitaines

L’idée de ce cours est de proposer un panorama de situations métropolitaines présentant des interventions urbaines complexes. L’idée est de faire correspondre à un projet urbain majeur, une grande question contemporaine.
Selon les cas, l’entrée est le projet ou la question.

Chacune de ces situations sera exposée selon plusieurs perspectives :
- Problématiques contemporaines et grandes questions
- Conception architecturale et urbaine
- Logiques opérationnelles, rôle des acteurs
- Présupposés théoriques.
- Controverses critiques.

L’objectif n’est pas l’exhaustivité. Les situations sont choisies en fonction des expériences et connaissances des uns et des autres. Pour la première année, la focale sera française et européenne.
Contenu
Liste des cours possibles 12 cours de 2H.
1- Cours d’intro : Une métropole qu'est-ce que c'est.

Métropoles Françaises
2 - Lyon / Lyon Confluence
3 - Nantes / Ile de Nantes
4 - Lille / Euralille
5 - Paris Nord-Est / Grand Paris
6 - Les Halles / La Défense
7 - Paris / de la ZAC de Bercy à la ZAC Rive Gauche
8 - Rennes

Enjeux urbains
9 - Inondabilité, Atout risques
10 - Shrinking city. La ville et la crise. La ville sans moyen. (à confirmer)

Métropoles ou territoires européens
11 - Barcelone
12 - Freiburg / Quartier Vauban / Eco-quartiers
Heures
Cours magistraux : 6.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
2.00
Coefficients
2.00