S3-2 : 1° CYCLE LICENCE

Semestre 3

Architecture Théories et cultures

Responsables de semestre : Karima Younsi Pascal Filatre Patrice Gourbin Arnaud Francois Asle Gonano
Karima Younsi
Pascal Filatre
Patrice Gourbin
Arnaud Francois
+1

S3-21 : Habiter : pratiques et représentations sociales

Responsables : Karima Younsi
Karima Younsi
Objectifs
Comment les groupes humains nomment et habitent leurs espaces : une pièce, une maison, un appartement, une rue, un quartier ? Qu'est-ce qu'habiter et qu'est-ce que l'on habite ? Dans quelle temporalité s'inscrit l'acte de résider ? Des expériences de vie peuvent amener à dire que l'on occupe, campe, squatte, sous-loue un lieu de vie, chez un·e 'Autre'. Il s'agira moins d'analyser des 'usages' que des 'pratiques' sociales, et de rendre intelligibles des processus sociaux par lesquels des modes de résistance, des ruses, des détournements sont déployés par les habitant·es. Au delà des formes matérielles du logis, de la résidence ou du campement, nous questionnerons les manières d'investir, d'habiter, de subir, de transformer ou de se revendiquer chez-soi.
Mode d'évaluation
TD + CM (note unique)
critères : engagement et participation en TD, présence en CM
Production d'une petite étude documentaire à l'appui d'une étude sur le terrain autour de la notion d'habiter.
Formulation d'une note de synthèse qui articule des concepts ou notions abordés en cours, dans les textes distribués en TD, les observations faites sur le terrain et une ouverture croisant les apports de cet enseignement sur le projet de conception d'un logis en atelier TPCAU.
Heures
Cours magistraux : 24.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
1.00
Coefficients
1.00

S3-22 : SHS : TD

Responsables : Karima Younsi
Karima Younsi
Objectifs
Les sciences sociales pour l'architecture contribuent à porter un regard critique sur le monde social et sur les acteurs et actrices de l'architecture. Il s'agit de se considérer soi-même comme membre à part entière d'une société hiérarchisée, au sein de laquelle nous occupons et allons occuper des positions sociales, des statuts et des rôles en fonction d'un certain nombre de dispositions acquises.


Les travaux dirigés sont l'occasion de lire des textes d'auteur.ice.s et de saisir leurs problématiques sur les questions spatiales, urbaines et environnementales ; d'aller à la rencontre de 'terrains' au sens ethnologique, des espaces habités normés ou alternatifs (maison de retraite, internat, prison, caserne, campement) à travers lesquels seront discutées les notions d'appropriation, de chez-soi, de confort ou d'intimité.
Contenu
Objectif : Approcher la notion d'habiter en se questionnant sur les manières d'habiter dans des types de logement et des typologies d'habitation différentes, rechercher les points communs et les différences, croiser les questions, les récits, les recherches.

Apprentissage : exploitation d'une documentation choisie par l'enseignante. Petites recherches appliquées aux portails spécialisés. Fiche de lecture et synthèse des lectures. Formulation d'un questionnement articulé autour de la problématique du cours.

Validation des enseignements SHS : TD + CM (note unique)
critères : engagement et participation en TD, présence en CM
Production d'une petite étude documentaire et d'une étude sur le terrain sur la notion d'habiter.
Formulation d'une note de synthèse qui articule des concepts ou notions abordés en cours, dans les textes distribués en TD, les observations faites sur le terrain et une ouverture croisant les apports de cet enseignement sur le projet de conception d'un logis en atelier TPCAU.

Durée de l'étude : un mois
12h soit 5 séances de 2h + 2h hors école pour observations, entretiens et relevés sur le terrain.
Heures
Cours magistraux : 0.00
Travaux dirigés : 48.00
Crédit ECTS
1.00
Coefficients
1.00

S3-23 : Profondeurs, histoire des représentations de l'espace et histoire de la construction

Responsables : Pascal FilatrePatrice Gourbin
Pascal Filatre
Patrice Gourbin
Heures
Cours magistraux : 8.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
1.50
Coefficients
1.50

S3-24 : Théorie du projet

Responsables : Arnaud Francois
Arnaud Francois
Objectifs
L’objectif du cours est d'analyser la création architecturale dont le sens de la forme et de l'espace donne à habiter le paysage.
Le questionnement théorique sera double :
Qu’est-ce que la création architecturale ?
Qu’est-ce que l’architecture en tant que fait paysager ?
Contenu
Pour répondre à ces 2 questions les cours prendront la forme d’études de cas analysant les projets d’architecture à partir de la pensée des architectes et de leur processus de projet ; des 1er idées aux 1er esquisses en passant par les diverses références (architecturales et artistiques) et toutes sortes de productions plastiques (dessins, peintures, maquettes). Il s’agit de prendre connaissance, de l’intérieur, à la genèse d’une architecture dans ces divers moyens de mise en forme entrelaçant intuitions, expériences sensibles et idées formelles dans le processus de projet.

Il s'agira de faire prendre conscience, par l'exemple, que les logiques rationnelles (constructive, sociale, économique, écologique etc…) participant au processus du projet sont également des moyens de spatialiser des intentions esthétiques et de significations propres à la création architecturale.

Le corpus des projets a été défini pour leur manière de s’inscrire dans le paysage pour le le configurer et le révéler. Par la présence de l'architecture, la nature et le milieu deviennent paysage. L’architecture devient un « fait paysager » comme on peut parler d’un édifice en tant que « fait urbain », sauf qu’ici, il ne s’agit pas de configurer un édifice pour donner à habiter la ville mais pour donner à habiter le paysage, même en ville. Les projets concernent principalement des maisons, bien que quelques équipements publics seront abordés, notamment pour leur faculté de donner à habiter, en ville, le paysage.

Les architectes abordés seront par ordre chronologique : Frank Lloyd Wright, Le Corbusier, Mies van der Rohe, Richard Neutra, Louis Kahn, Tadao Ando, Peter Zumthor, Renzo Piano, Dominique Perrault, Glenn Murcutt et Kengo Kuma. Chaque cours sera consacré à un architecte.
Mode d'évaluation
Une présence assidue aux cours est attendue, avec prise de notes. Des lectures complémentaires, en fonction des centres d’intérêts personnels des étudiants, sont fortement recommandées. L’examen final sera sur table et portera sur des questions de cours.
Heures
Cours magistraux : 24.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
1.50
Coefficients
1.50

S3-25 : Stage ouvrier

Responsables : Asle Gonano
Asle Gonano
Sophie Fleury
Patrice Gourbin
Joseph Altuna
+1
Objectifs
Ce stage est pour l’étudiant l’occasion de participer à la vie d’une entreprise, par sa présence pendant deux semaine sur un chantier : chantier de construction neuve, de réhabilitation, de restauration, de démolition, de décoration, de fouilles archéologiques, dans tout type d’entreprises à l’exclusion des cabinets d’architecture ou d’autres organismes de maîtrise d’œuvre.
Placé en tant qu’observateur du côté de l’entreprise et non de la maîtrise d’œuvre, il s’agit pour lui de prendre connaissance des modes d’organisation, des savoirs-faire, des règlements et des contraintes sociales, économiques et temporelles qui régissent le déroulement d’un chantier. Les observations qu’il est invité à faire portent à la fois sur les techniques, les matériaux les outils et les savoirs-faire, mais également les procédures impliqués dans la production . Compte tenu de l’importance des enjeux liés à la conduite et à l’organisation d’un chantier, il portera son attention sur la répartition et la division du travail, la hiérarchie des tâches, des personnes et des compétences, les rôles et les statuts des différents métiers qui y contribuent et leur interaction.
Ce stage est ainsi l’occasion de mettre en application des connaissances acquises dans certains enseignements, en particulier en STA, SHS et en techniques de représentation, à travers la tenue journalière d’un carnet de bord.
Contenu
L’atelier de stage se déroulera d’une part sous la forme de présentations générales à l’ensemble des étudiants portant sur les enjeux de ce stage, son mode de validation, le choix de l’entreprise et la vie d’un chantier. Des groupes plus restreints seront organisés pour aborder les démarches à entreprendre pour l’obtention d’un stage, la rédaction d’une lettre de motivation et la production d’un carnet de bord au quotidien, fondé sur les observations, les remarques, les questions du stagiaire, à l’aide de brèves descriptions et de croquis permettant de garder une trace de cette expérience.
Travaux requis
L’étudiant remettra son carnet de bord, accompagné d’une fiche de présentation de l’entreprise et de son évaluation personnelle de cette expérience. La validation du stage se fera après examen et évaluation de ce carnet de bord qui sera remis à la session d’examen correspondant au semestre de validation du stage.
Heures
Cours magistraux : 0.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
2.00
Coefficients
2.00