S4-2 : 1° CYCLE LICENCE

Semestre 4

Architecture Théories et cultures

Responsables de semestre : Bruno Proth Karima Younsi Dominique Lefrancois Pascal Filatre Guillaume Nicolas
Bruno Proth
Karima Younsi
Dominique Lefrancois
+2

S4-21 : Acceptations de la nature et requalification urbaine

Responsables : Bruno ProthKarima YounsiDominique Lefrancois
Bruno Proth
Karima Younsi
Dominique Lefrancois
Objectifs
A travers des exemples concrets, faire comprendre aux étudiantes et aux étudiants les différents enjeux qui sont nécessaires à la mise en oeuvre et à la mise en place d'un espace à requalifier dans la ville.
Contenu
Ce cours vise à faire le point sur différents types de requalification urbaine. Il s’attachera à revenir sur la notion de patrimoine qui concerne autant les espaces dits naturels (parcs, jardins, squares, friches, berges et quais de fleuves) que culturels (monuments, grands ensembles, places). Il cherche à montrer la place nouvelle, ou non, conférée à la maîtrise de la nature en ville, à l’heure où l’attention politique est mise sur un développement raisonnable, raisonné et contrôlé des métropoles occidentales. Il se veut en lien avec les intensifs où se croisent les disciplines des arts plastiques et de la sociologie.
Mode d'évaluation
Un examen final qui portera sur deux questions de cours dont une seule sera à traiter et la note de TD
Heures
Cours magistraux : 8.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
1.00
Coefficients
1.00

S4-22 : SHS : TD

Responsables : Karima YounsiDominique Lefrancois Karima Younsi
Karima Younsi
Dominique Lefrancois
Dominique Lefrancois
+2
Objectifs
Le cours vise à faire le point sur différents types de requalification urbaine. Il s’attachera à revenir sur la notion de patrimoine qui concerne autant les espaces dits naturels (parcs, jardins, squares, friches, berges et quais de fleuves) que culturels (monuments, grands ensembles, places). Il cherche à montrer la place nouvelle, ou non, conférée à la nature en ville, à l’heure où l’attention politique est mise sur un développement raisonnable, raisonné et contrôlé des métropoles occidentales.

Il s’arrête aussi sur les représentations et acceptations sociales des politiques environnementales. Il cherche à appréhender sous un autre angle la question de la nature appréhendée en cours de représentation technique et projet ce semestre.
Il se veut en lien avec les TD et les intensifs où se croisent les disciplines des arts plastiques et de la sociologie investissant les questions de nature et de patrimoine.
Contenu
Trois groupes de TD poursuivent l’enseignement aux méthodes d’investigations de la sociologie et de l’anthropologie initiées les semestres précédents : observations, entretiens, recherches et analyses documentaires en investissant les thématiques du patrimoine ou de la nature.

1 TD centré sur la question du patrimoine

1 TD abordant la question de la mémoire ouvrière et du territoire fluvial des bords de la Seine

1 TD sur la question due la nature en ville ; il est proposé de mener des enquêtes la manière dont un large éventail d'acteurs (architectes, ingénieurs, maitres d'ouvrages, artisans, acteurs du BTP, agriculteurs, cantonniers, populations....) appréhendent la question environnementale. Ce Td est en lien avec l'atelier de projet et l'intensif d'art plastique. Actualité oblige, la question du confinement sera aussi abordée.
Mode d'évaluation
Sur carnet de terrain et /ou dossier
Travaux requis
Carnet de terrain et /ou dossier
Heures
Cours magistraux : 0.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
2.00
Coefficients
2.00

S4-23 : Histoire des villes

Responsables : Pascal Filatre
Pascal Filatre
Objectifs
L’enjeu du cours est d’apprendre les raisons de la création et des transformations des villes à travers l’étude des différents types de tissus et de voies, à les déchiffrer aussi bien sur carte, sur photo, qu’in situ. Dans la majorité des civilisations et époques la création et la croissance des villes a suivi des schémas similaires. Nous étudierons ainsi les problématiques spécifiques de fabrication de la ville, les transformations et extensions choisies ou subies du temps long et la permanence des tracés. Chaque séance sera tournée autour d’une thématique qui reprend les grandes théories et des exemples pris sur le temps long et internationaux.
Contenu
• Introduction (origine, implantation, permanence)
• La ville par éléments (culte, politique, commerce, protection)
• La ville organique (villes antiques, Moyen-Age)
• La ville planifiée (la grille, la ville idéale)
• Les extensions (croissance libre du faubourg, extensions planifiées, cité ouvrières…)
• Renouvellement urbain (percées, projets monumentaux)
• Les infrastructures (adduction d’eau, égouts, chemin de fer…)
• La réglementation
Mode d'évaluation
Examen final (questions de cours, commentaires et analyses écrits et dessinés)
Heures
Cours magistraux : 24.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
1.50
Coefficients
1.50

S4-24 : Architecture et paysage : théorie du projet

Responsables : Guillaume Nicolas
Guillaume Nicolas
Objectifs
L’architecture et le milieu : déterminismes physiques et raisons culturelles

Dans le contexte actuel du réchauffement climatique et de la raréfaction des ressources matérielles mobilisées par l’industrie du bâtiment, se doter de références architecturales et d’outils conceptuels pour ancrer le projet localement, dans son milieu.
Cet ancrage est envisagé dans une double dimension :
- à la fois des déterminismes physiques : la géologie et le climat qui imposent leurs contraintes et offrent leurs ressources bio et géo-sourcées
- et des raisons culturelles qui mobilisent ou préservent ces ressources, qui les façonnent et leur donnent sens.
Contenu
Le corpus étudié durant le cours est constitué de deux voix :
1. les architectures vernaculaires, dans leur relation matérielle et culturelle au milieu
2. les approches architecturales savantes, sur le vernaculaire d'une part, et sur les théories post-modernes du rapport au lieu (Norberg-Schulz, Kenneth Frampton)
Les deux voix cheminent en parallèle, tantôt avec des liens immédiats (par exemple la question typologique et l'architecture vernaculaire normande), tantôt dans des résonances qui se feront à l'échelle du semestre.

SÉQUENÇAGE
Chaque séance, d'une durée de 2h, présente les deux voix : architecture vernaculaire : AV // approche savante : AS

1. introduction : problématisation du rapport au lieu (crises écologique, sociale et architecturale) et des liens entre architecture savante et architecture vernaculaire
2. définitions savantes (environnement, milieu, territoire, paysage) // AV troglodyte
3. les matériaux de l'AV // les AS sur l'AV - déterminisme climatique
4. le rapport au ciel (toitures) de l'AV - partie 1 // les AS sur l'AV - déterminisme économique
5. le rapport au ciel (toitures) de l'AV - partie 2 // les AS sur l'AV - possibilisme culturel
6. le rapport au sol de l'AV // le génie du lieu 1
7. le rapport à l'eau de l'AV // le génie du lieu 2
8. le rapport au feu de l'AV // le génie du lieu 3
9. le rapport aux ouvertures de l'AV // le génie du lieu 4
10. AV normande // la question typologique
11. le régionalisme critique // analyse de l'hôtel de ville de Saynatsalo
12. conférence de Sébastien Moriset sur le programme de recherche VERSUS
Mode d'évaluation
réalisation d’un dossier rédigé et dessiné approfondissant une référence présentée en cours
Travaux requis
Voir feuille jointe
Heures
Cours magistraux : 24.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
1.50
Coefficients
1.50