S1-2 : 1° CYCLE LICENCE

Semestre 1

Architecture Théories et cultures

Responsables de semestre : Camille Bidaud Laurent Salomon
Camille Bidaud
Laurent Salomon

S1-22 : Connaissance de l'architecture : histoire de l'archi antique, médiévale et moderne

Responsables : Camille Bidaud
Camille Bidaud
Patrice Gourbin
Objectifs
La période étudiée étant particulièrement longue, l’important est de donner aux étudiants des points de repère et une culture de base, de l’Egypte antique au Moyen-Age et à l'époque moderne occidentale, roman et gothique, renaissance, baroque et classique, en passant évidemment par la Grèce antique, l’Empire Romain antique, paléochrétien et byzantin, l'humanisme de la Renaissance jusqu’aux Lumières du XVIIIe siècle.
Le cours propose d’aborder ces périodes au travers l’analyse d’édifices ou d’ensembles urbains emblématiques, de leurs principes de construction et de composition, tout en les situant dans leur contexte culturel, économique et social. L’approche relève à la fois de l’analyse spatiale et constructive et de l’étude historique.
Tout ceci nous mènera à mesurer la richesse patrimoniale de réalisations majeures mais aussi d'édifices moins connus (à échelle régionale notamment).

Ainsi, ce cours vise, d’une part, à donner aux étudiants de première année de licence des clés pour apprendre à lire, analyser et comprendre l’architecture. Il se veut une initiation au vocabulaire, aux outils et aux méthodes permettant de décrire et d’interpréter les formes. Il a d’autre part l’ambition de familiariser les étudiants avec la complexité des facteurs (contexte socioculturel, conjonctures politiques et économiques) qui président à la conception de l’architecture, à la mise en évidence des mutations et des inerties de formes, techniques et mentalités dans la longue durée des périodes étudiées. Enfin, il entend donner des repères chronologiques ainsi qu’une connaissance d’édifices et d’espaces urbains qui ont servi de référence pour le développement ultérieur de l’architecture.
Il s’agit d’ancrer leur discipline de référence dans une riche tradition et de leur faire partager une culture commune, préparant ainsi les semestres à venir.


Parce qu’il insiste sur les principes de lecture des représentations architecturales, de composition et de construction ainsi que sur le vocabulaire, ce cours entre en résonance avec celui de représentation, de théorie architecturale, de construction et avec l’enseignement de projet. Il s’inscrit par ailleurs dans la logique chronologique des enseignements d’histoire en licence.
Contenu
Les 3 premières séances seront consacrées à l'histoire antique, les 3 suivantes à l'histoire médiévale, et seront enseignées par Camille Bidaud.
Les 6 séances d'histoire moderne seront faites par Patrice Gourbin.
Mode d'évaluation
Examen final (questions de cours, commentaires et analyses écrits et dessinés)
Heures
Cours magistraux : 12.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
2.00
Coefficients
2.00

S1-22 : Connaissance de l'architecture : théorie du projet

Responsables : Laurent Salomon
Laurent Salomon
Objectifs
Comprendre ce que recouvre la notion d'architecture, puis celle de théorie en architecture.
Comprendre les principaux éléments sur lesquels se fonde l'architecture occidentale.
Découvrir l'évolution de sa définition au fil du temps ainsi que ses attendus philosophiques.
Comprendre ce qui différencie l'architecture depuis l'avènement du mouvement moderne.
Contenu
DISCUSSION SUR LA NOTION DE THÉORIE
Quelques notions à assimiler :
Théorie, hypothèse et principe.

INTRODUCTION A LA NOTION DE THÉORIE ARCHITECTURALE
La théorie architecturale peut être abordée de diverses façons.
Pour se doter d’une culture de cette discipline, on examine comment les premières agrégations humaines se sont structurées au fil du temps, comment elles ont abordé les problématiques du site et de l’édification. Deux exemples : ÇATAL HÖYÜK et MOHENJO-DARO.
Cette mise en parallèle de structures d’habitat humain vise à expliciter ce que détermine l’architecture, d’abord par le sens même de ce terme [’ἀρχός/ή et la τέκτων, (l’arkhé et la tekhné)] soit d’un côté : le commencement et le commandement de l’autre : l’ensemble des règles qui régit un savoir ; ensuite, par ce « commandement » qui s’exerce « sur et par » un ensemble de règles, le passage du chaos (en grec ancien χάος, kháos) à l’harmonie (en grec ancien κόσμος, kósmos).

LECTURES COMMENTÉES (extraits) : BÂTIR-HABITER-PENSER (Martin Heidegger); COURT TRAITE DE PAYSAGE (Alain Roger).

1. NOTIONS THEORIQUES ATTACHEES A L'ARCHITECTURE :
1.1. LES 3 VALEURS VITRUVIENNES (solidité, utilité, beauté) – définitions.
• FIRMITAS
• UTILITAS
• VENUSTAS
1.2. La notion de Mimesis, des origines aux interprétations récentes.
1.3. Les interrelations et la place respective de ces valeurs dans le métamorphisme architectural.

2. ELEMENTS D'ARCHITECTURE :
2.1. LES CONSTITUANTS ELEMENTAIRES DE LA FORME
• Deux registres de perception : l’horizontale et la verticale.
- appréhension abstraite : le regard de l’esprit,
- appréhension physique : la conscience du corps.
• Les constituants
- Le premier ordre : la ligne et la surface :
- Le second ordre : le cadre et le solide
2.2. LES DISPOSITIFS FORMELS
• Réalité et virtualité :
• L’alignement et la trame
• La notion de stratification
• Le solide dans l’espace
• La notion de langage
2.3. LA NOTION DE TYPOLOGIE
• Que désigne-t-on scientifiquement par typologie ?
• La qualification et la conception des organisations spatiales
• Typologie et distribution.
• La typologie dans le logement
• La typologie dans l’équipement.
• Les ressources de la forme :
• Les ressources des catégories linguistiques
2.4. LA NOTION DE MORPHOLOGIE
• Les rapports entre planimétrie et volumétrie dans les formes bâties.
• La structuration morphologique par partition du plein
• La structuration morphologique par partition du vide :
• La composition architecturale à l’échelle urbaine : fondation et/ou mutations fonctionnelles d’une morphologie préexistante.
• Les méta-morphologies comme éléments de conquêtes territoriales ou d’expansion urbaine.
Mode d'évaluation
ÉVALUATION
Contrôle continu au fil des séquences du cours.
.
Travaux requis
Partiels successifs d'évaluation au fil des séquences du cours.
Heures
Cours magistraux : 24.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
2.00
Coefficients
2.00

S1-23 : Analyse architecturale

Responsables : Camille Bidaud
Florent Clier
Pascale Joffroy
Auriane Bernard-Guelle
+8
Objectifs
Les travaux dirigés d’analyse architecturale auront pour objet de faire découvrir l’architecture et la ville ; d’aiguiser les regards, d'expérimenter concrètement la réalité de l'espace, en percevoir les effets, les échelles, la matérialité, de mettre des mots sur les éléments et les notions d’architecture, d’apprendre à les remarquer et les décrire. Les TD permettent une synthèse des divers enseignements du semestre dans toutes les disciplines par l'observation et la mise en œuvre directe des savoirs et savoir-faire.

Compréhension, acquisition de connaissances :
- Comprendre la forme, les dispositifs spatiaux, le fonctionnement statique, les usages, l’inscription urbaine d’un bâtiment ; mettre en relation les éléments qui déterminent l’organisation de l’espace ;
- discerner les problématiques en jeu et les choix spécifiques de l’architecte ;
- s’approprier le vocabulaire et les principaux enjeux de l’architecture ;
- appréhender la récurrence des thèmes rencontrés dans l’Histoire et leur aptitude à enrichir la réflexion sur le projet aujourd’hui.

Restitution :
- décrire et représenter ; utiliser les moyens d’observation et de communication de l’architecte : Le dessin d’analyse, les représentations géométrales, l’expression écrite ;
- organiser et hiérarchiser un propos, l’ordonner en textes et images ;
- représenter les traductions spatiales d’une idée ou d’un système de pensée architectural.
- S’appuyer sur les outils de l’analyse pour interroger ce qu’on a regardé.
Contenu
En première année, les références choisies permettront aux étudiants de se confronter à des notions simples de l’architecture : la composition, l’échelle, la matérialité, la lumière, la structure et l’espace,….
Ces notions seront abordées par leur dimension historique, architecturale et constructive.

4 visites d'édifices suivies chacune d'une séance de travail à l'école. Les visites comprennent un temps d'observation personnelle encadré et la réalisation de dessins d'analyse.
1 double séance de travail avec la médiathèque.
Mode d'évaluation
Contrôle continu
Travaux requis
A l'issue de chaque séance de travail à l'école l'étudiant rendre un travail personnel écrit et dessiné sur papier blanc.
- Une représentation en schéma, dessin sensible, croquis géométrale ou descriptif,
- Une interprétation analytique des éléments et des notions,
- Une complémentarité entre dessins et texte.

Critères de notation:
- lecture et compréhension des dispositifs et choix architecturaux, à partir des notions-clefs
- traitement précis d'un sujet à partir des bons outils d'analyse et du vocabulaire approprié
- pertinence et justesse des dessins (adéquation au sujet, échelle et proportions justes)
- articulation texte/légendes/images; organisation du propos.
- qualité de l'expression écrite et argumentation
Heures
Cours magistraux : 0.00
Travaux dirigés : 12.00
Crédit ECTS
3.00
Coefficients
3.00