Le cycle licence est un cycle de formation aux fondamentaux destiné à donner des bases  communes à l’ensemble des étudiants et étudiantes.  C’est un cycle d’initiation à l’architecture, à ses méthodes, ainsi qu’à ses savoirs et enjeux historiques, artistiques, scientifiques et techniques, culturels, sociaux.

Durée 

6 semestres répartis sur 3 ans

 

Conditions d’accès

Être titulaire du baccalauréat, ou justifier d’une attestation de succès à un diplôme d’accès aux études universitaires, ou justifier d’un titre français ou étranger admis en dispense ou en équivalence du baccalauréat, ou bénéficier de la validation des études, des expériences professionnelles ou des acquis professionnels.

 

Objectif 

Il a pour finalité de permettre à l’étudiant.e de constituer les bases d’une culture architecturale et urbaine, de maîtriser les outils et moyens de représentation de l’architecture, d’élaborer un projet simplifié.

 

Diplôme

Il conduit au Diplôme d’Etudes en Architecture (DEEA), diplôme national de l’enseignement supérieur, conférant le grade de Licence.
 

 

 
Exercice Licence 1 « Assembler et porter » © Travaux étudiants ENSA Normandie 2020-2021
©David Lafon
©David Lafon

Débouchés

Il permet à l’étudiant ou l’étudiante soit de poursuivre sa formation dans le second cycle des études d’architecture, soit de s’orienter vers d’autres formations de l’enseignement supérieur. En dehors de l’univers des études, la personne peut également déboucher sur les formations professionnelles courtes amenant à la vie active. Un DEEA peut permettre de candidater à des postes tels que collaborateur ou collaboratrice d’architecte ou encore dans la fonction publique.

 

Organisation des enseignements

Les enseignements du premier cycle sont structurés en 6 semestres et 18 unités d’enseignement, correspondant à 180 crédits européens et 2200 heures encadrées.
Les enseignements durant ce cycle sont dispensés sous forme de cours, d’encadrement de projet, de travaux dirigés.
Les enseignements de ce cycle intègrent un stage ouvrier et/ou de chantier et un stage de première pratique, un rapport d’études et sa soutenance.

 

Mode de validation

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances sont appréciées soit par un contrôle continu, soit par une évaluation ou un examen final, soit par ces deux modes de contrôle combinés.