S3-UE 1 : 1° CYCLE LICENCE

Semestre 3

Architecture Atelier de projet

Responsables de semestre : Hala Alloujami Guillaume Nicolas
Hala Alloujami
Guillaume Nicolas

S03-AR-1-1 : Atelier de projet : l’équipement

Responsables : Hala AlloujamiGuillaume Nicolas
Félix Pareja
Bertrand Verney
Franck Bichindaritz
Nathalie Hebert
+10
Objectifs
Aborder la complexité en architecture, en concevant une architecture au croisement de trois questions :
1- un site de projet envisagé dans sa vision large, sous l’angle du milieu, c’est-à-dire dans une dimension matérielle et socioculturelle (cf. cours de théorie du projet) et qui engage les étudiants dans une lecture objective et subjective, descriptive et prospective
2- une programmation en lien avec le milieu : plutôt qu’un équipement aux usages figés, un lieu banal, au sens de « qui est commun, qui est à la disposition de tout le monde » (CNRTL), et qui a donc une portée politique
3- l’art de bâtir et la pensée constructive comme moteurs du projet, envisagés sous l’angle de la matérialité (mise en œuvre et qualité plastique) et de la moyenne portée
… et au croisement de trois échelles : le grand paysage, l’espace architectural, la matière mise en œuvre.
Contenu
L’enseignement de l’atelier de projet est pédagogiquement construit en lien étroit avec les 3 enseignements de l’UE 2. Il est rythmé en 2 séquences, intercalées entre les 3 intensifs de l’UE 2 :
- séquence 1 : espace, milieu et usages (5 séances)
(entre l’intensif « milieu » et l’intensif « ressources »)
- séquence 2 : espace et pensée constructive (5 séances)
(entre l’intensif « ressources » et l’intensif « construire »)
Pour tisser des liens entre ces différents enseignements, chaque séquence débute par une journée de restitution de l’intensif de l’UE 2 qui précède.
Afin de dialectiser les questions spatiales et constructives et d’éprouver leur autonomie toute relative, l’organisation de l’atelier de projet scénarise leur séparation dans la séquence 1 - où la question constructive est volontairement absente - puis leur rencontre dans la séquence 2 - où la pensée constructive devient centrale pour ériger l’architecture en art de bâtir.

Site de projet et programme
Dans un périmètre large de la vallée de l’Aubette, parcouru, étudié et prospecté durant l’intensif « milieu » de l’UE 2, les étudiant.e.s choisissent leur site de projet et argumentent ce choix pour implanter et fonder un lieu commun dont ils doivent préciser le contenu en termes d’usage.
Le programme spatial est en revanche le même pour tous et défini par trois typologies : un grand espace horizontal couvert, un grand espace en pente, une série de moyens et petits espaces – le tout faisant une surface d’environ 1500-2000 m² (comprenant distribution et services).
Une attention particulière est également prêtée aux espaces extérieurs et à leur définition en termes de paysage, d’usages et de matériaux.

Afin de se construire une culture architecturale et d’apprendre à la mobiliser au service de la conception architecturale, l’enseignement s’appuiera sur l’analyse d’un édifice remarquable, choisi par les étudiant.e.s parmi une bibliothèque de dispositifs en coupe proposée par les enseignant.e.s.
Mode d'évaluation
Chacune des deux séquences se clôt par une évaluation qui prend en compte :
- la participation régulière durant les séances
- l’intensité et la qualité du travail réalisé en continu (consigné dans un carnet de projet)
- la qualité du projet et de sa formulation à l’issue de la séquence.
Le développement du projet durant la séquence 1 sera mené individuellement. Il pourra être réalisé en binôme d’étudiant.e.s pour la séquence 2.
Travaux requis
Participation aux séances hebdomadaires de travail en atelier.
Rendus des esquisses, maquettes et dessins suivant l’échéancier.
Présentations graphiques et orales, lors des séances de présentation internes au studio ou collectives.
Pour le rendu de chaque séquence, les étudiant.e.s présentent les différentes échelles de projet abordées tout en mettant en évidence la cohérence de l'ensemble. Ils et elles sont libres de produire tout autre document, film, collage, ... utile à la bonne compréhension de leur projet.
Afin de rendre compte de leur progressivité et de réaliser un travail d’auto-critique, les étudiant.e.s constituent un carnet au format A3+ dans lequel seront consignés tous leurs travaux intermédiaires.
Heures
Cours magistraux : 0.00
Travaux dirigés : 80.00
Crédit ECTS
10.00
Coefficients
10.00

S03-AR-1-2 : Architecture et paysage

Responsables : Guillaume Nicolas
Guillaume Nicolas
Objectifs
Dans le contexte actuel du réchauffement climatique et de la raréfaction des ressources matérielles mobilisées par l’industrie du bâtiment, se doter de références architecturales et d’outils conceptuels pour ancrer le projet localement, dans son milieu. Cet ancrage est envisagé dans une double dimension :
- à la fois des déterminismes physiques : la géologie et le climat qui imposent leurs contraintes et offrent leurs ressources bio et géo-sourcées
- et des raisons culturelles qui mobilisent ou préservent ces ressources, qui les façonnent et leur donnent sens.
Contenu
Le corpus étudié durant le cours est constitué de deux voix :
1. les architectures vernaculaires, dans leur relation matérielle et culturelle au milieu
2. les approches architecturales savantes, sur le vernaculaire d'une part, et sur les théories post-modernes du rapport au lieu (Norberg-Schulz, Kenneth Frampton)
Les deux voix cheminent en parallèle, tantôt avec des liens immédiats (par exemple la question typologique et l'architecture vernaculaire normande), tantôt dans des résonances qui se feront à l'échelle du semestre.

SÉQUENÇAGE
Chaque séance, d'une durée de 2h, présente les deux voix :
architecture vernaculaire : AV // approche savante : AS

1. introduction : problématisation du rapport au lieu (crises écologique, sociale et architecturale) et des liens entre architecture savante et architecture vernaculaire
2. AV troglodyte // les AS sur l'AV - déterminisme climatique
3. les matériaux de l'AV // les AS sur l'AV - déterminisme économique
4. le rapport au ciel (toitures) de l'AV - partie 1 // les AS sur l'AV - possibilisme culturel
5. le rapport au ciel (toitures) de l'AV - partie 2 // le programme de recherche VerSus
6. le rapport au sol de l'AV // le génie du lieu 1
7. le rapport à l'eau de l'AV // le génie du lieu 2
8. le rapport au feu de l'AV // le génie du lieu 3
9. le rapport aux ouvertures de l'AV // le régionalisme critique
10. AV normande // la question typologique
Mode d'évaluation
Production d’un dossier approfondissant une architecture en lien avec son milieu, à réaliser de façon continu durant le semestre.
Voir document spécifique pour la forme et le contenu du dossier
Travaux requis
Présence obligatoire aux cours et prise de note écrite et dessinée.
Choix d'une architecture vernaculaire à analyser dans le dossier d'approfondissement.
Réinvestissement progressif des notions vues en cours dans le dossier d'approfondissement.
Remise du dossier d'approfondissement à la date fixée.
Heures
Cours magistraux : 20.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
2.00
Coefficients
2.00