S2-UE 3 : 1° CYCLE LICENCE

Semestre 2

Architecture Enseignements indépendants

Responsables de semestre : Francois Hugues Richard Thomas Zelda Vose David Lafon
Francois Hugues
Richard Thomas
Zelda Vose
David Lafon

S02-AR-3-1 : Arts plastiques et visuels

Responsables : Francois Hugues
Jérome Le Goff
Francois Hugues
+3
Objectifs
Les objectifs de cet enseignement sont l’exploration et la mise en pratique des rapports qu’entretiennent le corps, l’espace et le son.
Contenu
Cet enseignement est construit en plusieurs séquences :

- A partir d’une écoute attentive et fine de leur quotidien, les étudiants documenteront leurs environnements sonores familiers, en prélevant des échantillons. Ils tenteront de dessiner et de qualifier ces différentes ambiances traversées durant leur journée ;

- Cet inventaire servira de banque de données pour la composition de pièces sonores. Ces pièces ne sont pas le récit ou la réplique sonore de leur univers personnel mais l’expérimentation des notions d’écriture, de composition, de structure, de thème, de couleur, de mixage, de rythme, de vitesse, de durée, … tout cela à partir d’une ré-interrogation et d’une relecture des matières sonores de leur quotidien ;

- Dans un dernier temps, une recherche visuelle, spatiale et corporelle viendra constituer la bande image de cette composition sonore ; jouer avec son corps, des espaces et des sons. Il ne s’agira pas ici d’illustrer mais d’accompagner et de sublimer le son par un travail de tournage et de montage. Cette vidéo rendra compte des relations et des tensions entre :
- son, image et mouvement ;
- son, corps et espace ;
- son, rythme et montage ;
- etc.

Pour élaborer toutes les compositions, effectuées à partir d’une banque de données de sons enregistrés au domicile de chaque étudiant et à sa périphérie, un travail graphique accompagnera en parallèle les recherches audio-visuelles et permettra d’inventer une écriture, d’imaginer comment dessiner une partition originale respectant des mouvements, des hauteurs, des intensités, des rythmes, des césures … mais aussi des silences.
Cela donnera lieu à une exploration des outils, des gestes, des couleurs, des matières et textures, des symboles, à l’utilisation d’encre de chine, de mines de plomb, de peinture, de papiers déchirés ou découpés, de collage …

Cette production sonore permet aussi bien de manipuler des instruments mécaniques que de l’électronique ou du numérique, mais aussi tout objet, existant ou créé, produisant une sonorité. L’étudiant devra donc se saisir de tous ces moyens matériels et techniques pour se construire sa pratique, produire ses sonorités et élaborer ses propositions.

A chaque séance un ensemble d’oeuvres, de pièces sonores, de compositions expérimentales, de productions musicales modernes et contemporaines, de poésies bruitistes et autres propositions feront l’objet d’écoutes attentives et d’analyses.

Il n’y a aucun préalable demandé à l’étudiant pour participer à cet enseignement, si ce n’est le désir de découvrir et de manipuler un matériau peu habituel.
Mode d'évaluation
L'évaluation repose sur le contrôle continu (présence et engagement de l'étudiant tout au long du semestre) et sur la bonne effectuation des différents travaux demandés.
Travaux requis
Pièces sonores
Travaux photographiques
Tournage
Montage vidéo
Mise en espace des productions
Heures
Cours magistraux : 0.00
Travaux dirigés : 44.00
Crédit ECTS
3.00
Coefficients
3.00

S02-AR-3-2 : Ambiance : découverte et théorisation

Responsables : Richard Thomas
Richard Thomas
Théo Vinceslas
Antoine Apruzzese
Joel Soury
Objectifs
'En effet, les systèmes de contrôle de l'environnement ont tendance à être traité un peu comme la Cendrillon de l'architecture, habillée de vêtements dépouillé́ et reléguée à l'arrière-salle à faire la corvée afin de maintenir le style de vie élégant des autres sœurs : la lumière, la forme, la structure, et ainsi de suite.'
Preface du livre 'Thermal Delight in Architecture' (MIT Press 1979), Lisa Herschong.

Étant une introduction à la démarche environnementale, développée dans les semestres supérieurs de licence et en cycle Master, cette unité́ d’enseignement doit permettre d’acquérir les bases fondamentales concernant la physique du bâtiment. Il s’agit, en particulier, d’initier les étudiants aux notions complexes liées à la production et à la maîtrise des ambiances (thermiques, lumineuses et acoustiques), afin d’intégrer des dimensions essentielles de l’architecture, telles que la physique de la construction, la perception sensible et la qualité́ d’usage. Ces études seront complémentées par des recherches plus profonds sur la matière dans le quatrième semestre.

Les travaux dirigés sont associés aux cours théoriques et doivent permettre de comprendre les phénomènes qui règlent le rapport entre architecture, homme et environnement, afin d’apprendre à concevoir les conditions physiques, matérielles et techniques qui sont à la base du contrôle environnementale du projet d’architecture.
Contenu
Le travail en groupe est une pratique de type expérimentale, associant aux outils d’analyse, de contrôle et de simulation des ambiances, l'expérimentation et la représentation des phénomènes énoncés en cours.

D'abord par une phase 'analyse' dans les pièces existantes de l'école :
• L'analyse climatique du site et représentation des éléments graphiques
• L'analyse sensible de la pièce
• Le relevé et les mesures quantitatives des phénomènes physiques intérieures et leur représentation

Éventuellement une visite intermédiaire des projets exemplaires

Avec une deuxième phase 'maîtrise' d'un projet 'simple' d'un espace conçu à partir du thème d'ambiance physique en prioritaire :
• Analyse du confort lumineux, y compris protocole, expérimentation et représentation
• Analyse du confort thermique, notamment dans le comportement de la ventilation naturelle, y compris protocole, expérimentation et représentation
• Analyse du confort acoustique éventuel
• Maquettes expérimentales éventuelles
Mode d'évaluation
Travail continu, présence obligatoire à l’atelier. Production et présentation collective et personnelle hebdomadaire, pré́-rendus intermédiaires, et présentation finale.
Travaux requis
S’appuyant sur un exercice d'analyse thématique de bâtiments existants, l'apprentissage des concepts théoriques passe par la mise en relation des connaissances scientifiques acquises, avec l'étude des représentations iconographiques d’ambiances produites lors du processus de conception architecturale et l’expérimentation des phénomènes physiques analysés. Le recours à l’expérimentation – passant par la manipulation des dispositifs architecturaux adoptés – devient ainsi essentiel pour comprendre intuitivement des notions complexes en questionnant les étudiants de manière concrète sur le rapport du corps à la perception sensible.
Heures
Cours magistraux : 0.00
Travaux dirigés : 40.00
Crédit ECTS
3.00
Coefficients
3.00

S02-AR-3-3 : Langues

Responsables : Zelda VoseZelda Vose
Zelda Vose
Kerry Thornton
Kerry Thornton
Zelda Vose
+5
Heures
Cours magistraux : 0.00
Travaux dirigés : 0.00
Crédit ECTS
1.00
Coefficients
1.00

S02-AR-3-4 : Stage ouvrier

Responsables : David Lafon
Francois Hugues
Frédéric Saunier
Nathalie Hebert
David Lafon
+4
Heures
Cours magistraux : 0.00
Travaux dirigés : 6.00
Crédit ECTS
2.00
Coefficients
2.00