Le Conseil d’Administration (CA)

Que cela soit sur le projet de contrat pluriannuel conclu avec l’État, le budget, les évaluations, la création des diplômes, les admissions, ou le règlement des études, le Conseil d’Administration (CA) possède un large spectre de compétences et d’aspect de la vie de l’école sur lesquels il peut statuer. Afin de prendre aux mieux les décisions qui vont façonner la politique de l’école, le CA s’appuie sur les travaux menés par les commissions spécialisées.

Les élus

Charlotte Masset, présidente du CA – 7e vice présidente, département Seine Maritime

  • Collège enseignant : Arnaud François // Paola Lucan // Patricia Meehan // Laurent Protois // Frédéric Saunier // Bertrand Verney
  • Collège étudiant : Loan Bernard // Pablo Pouget
  • Collège ATS : Clémentine Boisnoir // Bastien Fréard // Émilie Voisin
  • Personnalités extérieures : Mourad Boukhalfa, directeur INSA Normandie // Étienne Erasimus, dgfip // Catherine Henry-Laurent, Croa Normandie //Julie Lengrand, Rectorat Normandie // Marie-Andrée Malleville, Métropole Rouen Normandie // Innocent Mutabazi, président Normandie Université // Christelle Oghia, architecte-urbaniste Ve2a // Odile Ozani, dgfip // Charlotte Rattez, Croa Normandie // Yves Soret, Métropole Rouen Normandie // Virginie Thomas, Ministère de la Cohésion des territoires et Ministère de la Transition écologique et solidaire
© ENSA Normandie

Le Conseil Pédagogique et Scientifique (CPS)

Le Conseil Pédagogique et Scientifique (CPS) détermine les orientations stratégiques de l’école en matière de formation, vie étudiante et recherche. Ses membres sont des représentants du corps enseignant, du corps administratif, du corps étudiant, et de chercheurs, chercheuses et doctorants, doctorantes.

Tous les membres du CPS sont élus pour 4 ans, à l’exception de l’équipe étudiante élue pour 2 ans. Les modalités d’élection sont identiques que pour les modalités d’élection du Conseil d’Administration. Nul ne peut être à la fois membre du CA et du CPS : le CA peut faire appel à l’arbitrage du CPS lorsque cela s’avère nécessaire.

Le CPS comprend deux commissions en son sein : la commission des formations de la vie étudiante (CFVE) et la commission de la recherche.

Débat et propose des mesures relatives à l’organisation des programmes et l’évaluation des enseignements, aux conditions d’admissions et d’orientation des étudiants, aux modalités de contrôles des connaissances et validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels pour l’accès aux études d’architecture. Les mesures élaborées peuvent également concerner l’insertion professionnelle des étudiants et étudiantes, l’introduction du numérique dans les enseignements ; mais aussi les activités culturelles, sportives, sociales, associatives offertes dans l’établissement, mais aussi toute mesure visant à améliorer les conditions de travail des étudiants et étudiantes des services sociaux et médicaux aux centres de documentation jusqu’à l’accessibilité de l’ensemble de l’école pour tout type de handicap. La CVFE est également compétente pour mettre en place des mesures menant à des actions de sensibilisation des publics à la culture architecturale, actions pouvant être menées aussi bien par l’équipe étudiante et l’équipe enseignantes.

Cette commission formule des avis et propositions sur toutes les questions relatives à la recherche, son organisation et sa valorisation au sein de l’école. Elle propose des mesures liées à l’évolution des unités de recherche, sa répartition au sein des unités d’enseignement, et au développement de la culture scientifique, technique et industrielle.

Les élus

David Lafon, président

Milena Guest, vice-présidente du CPS et présidente de la commission recherche

Le Comité Technique (CT)

Instance de représentation des fonctionnaires et de dialogue avec leur employeur public, le CT examine toutes les questions relatives aux effectifs, emplois, méthodes de travail, formation et, entre autres, insertion professionnelle. Il s’engage également à ce que toutes ses mesures soient égalitaires et luttent contre les discriminations.

Le Comité d’Hygiène et Sécurité des Conditions de Travail (CHSCT)

Le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail a pour mission de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail. Il est responsable de la vérification et du respect des lois d’hygiène et de sécurité et du code du travail en vigueur et veille au développement de la prévention par des actions de sensibilisation et d’information. Il est le comité compétent pour analyser les causes et circonstances des accidents de travail et maladies professionnelles ou à caractère professionnel. Le comité est consulté avant toute mesure modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail des agents.

© Grégoire Auger